Le prix

„Der Goldene Zaunpfahl“

Prix negativ pour le marketing genré

Du massepain pour les vrais mecs, des cornichons pour les filles, du shampoing en rose pour les princesses et en bleu bébé pour les chevaliers… du thé, des stylos, des bottes en caoutchouc et des tests de la vue, tout est offert en deux variantes. Cette stratégie s’appelle „le marketing genré“, une stratégie qui cherche à nous vendre un monde dans lequel les couleurs, les intérêts, les comportements et les qualités personnelles sont strictement séparés selon le sexe.

Le prix négatif „Der Goldene Zaunpfahl“ (Le poteau d’or), qui récompense un marketing genré absurde, a pour but de susciter un dialogue sur la diversité et l’identité, l’appartenance et la standardisation. Le prix vise à révéler les messages nuisibles du marketing et rappelle à l’industrie sa responsabilité sociale avec un chiffre d’affaires annuel de 45 milliards d’euros et plus (chiffres pour l’Allemagne).

Le prix „Der Goldene Zaunpfahl“ s’adresse aux entreprises et à leurs services marketing pour les inciter à développer des stratégies plus intelligentes et innovantes pour la commercialisation de leurs produits. Elle invite également les consommateurs à se défendre plus fréquemment contre les modèles restrictifs et à utiliser activement leur pouvoir d’achat pour assurer que le publicité genré sans imagination mène régulièrement aux chauffe-étagères.

En novembre 2016, Anke Domscheit-Berg, Almut Schnerring et Sascha Verlan ont lancé leur action de protestation contre la prolifération du marketing genré par un appel public. Chaque jour depuis lors, ils reçoivent de nouvelles suggestions pour quel produit, quelle campagne, quelle entreprise a le plus besoin d’obtenir le „Goldener Zaunpfahl“ („un indice avec le poteau“ = obtenir une indication très claire). Le prix a été décerné pour la première fois en mars 2017, la soirée public a été très bien accueillie et a eu lieu chaque année depuis lors.

Toute critique du marketing genré est automatiquement confronté aux mêmes vieilles tentatives de minimiser les choses : „Les femmes ont aussi participé à la conception de la campagne, donc elle ne peut pas être sexiste“, „C’est juste drôle/ironique“, „Les gens n’ont que à ne pas l’acheter“, „Nous réagissons seulement aux souhaits de nos clients“. C’est peut-être là l’intention, mais ce qui est plus important, c’est ce que les consommateurs et les clients en retirent, surtout les enfants. Et là, la recherche est assez claire : ce que les enfants voient dans la publicité limite leur compréhension des rôles, de leurs relations avec leur propre corps et de leurs intérêts et désirs. Bon nombre des réalisations du mouvement pour l’égalité des droits sont mises en danger par les entreprises dans l’intérêt du profit, du manque de connaissances ou même de l’ignorance délibérée.

Le „Goldener Zaunpfahl“ est une initiative pro bono organisée par l’asbl klische*esc e.V. basée à Bonn, Allemagne. Comme l’attribution du prix doit rester indépendante du soutien des entreprises individuelles, elle n’est rendue possible que par des dons (site de dons de l’assosiation).

L’équipe l’aimerait beaucoup que des personnes et des organisations d’autres pays s’impliquent, et aimerei faire du réseautage avec des parties intéressées dans d’autres pays.

Contact: preis @ goldener-zaunpfahl point de

 

* Spendenaufruf *

Der ‚Goldene Zaunpfahl‘, Preis für absurdes Gendermarkting ist eine ProBono-Initiative, wir arbeiten ehrenamtlich, haben aber Sachausgaben. Da unsere Kritik sich an Unternehmen richtet, wollen wir unabhängig bleiben von der Förderung durch einzelne Firmen. Deshalb bitten wir um Deine Hilfe!

Den Goldenen Zaunpfahl

>> mit einer Spende oder Fördermitgliedschaft unterstützen<<